Diapason | Par Philippe Ramin

1er CD: Diapason Découverte!

Le choix d’un tempérament marqué, la prise de son moins flatteuse qu’à l’ordinaire mais plus naturelle que tant d’enregistrements spectaculaires, sont en accord avec la profondeur de l’interprétation. ce Couperin nous regarde avec gravité et bienveillance, sait se montrer gracieux quand il est nécessaire mais ne peut se départir d’une vague mélancolie – De Blancine Verlet, guide vénérée, Jean-luc Ho a appris comment débusquer les troubles du sentiment sous les symétries de surface. C’est supérieurement réalisé dans le détail, d’une grâce indolente parfois inattendue (…)